C’était il y a un an : deux t-shirts dans ta face !

C'était il y a un an, l'assemblée générale de la troupe des Hommes En Noir, comment j'y ai été invité et comment ça m'a valu de me prendre deux t-shirts dans la face.

Voilà une histoire que j’aurais dû vous raconter il y a un an, que j’ai commencé à rédiger, mais qui allait tellement dans les détails, le manque de temps a fait que je n’ai pas pu aller jusqu’au bout, mais elle est restée dans un coin de ma tête comme indispensable à partager, alors je m’empresse de revenir dessus.

L’histoire commence un soir de 2019, quand mon téléphone sonne et je vois s’afficher le nom de William, le Présichef de la troupe des Homme En Noir.

Après l’habituel échange de nouvelles, il me dit j’ai quelque chose à te demander : au mois de février, nous aurons notre assemblée générale et on aimerait te proposer de devenir membre d’honneur de notre association.

 

J’étais honoré par la proposition, c’est le cas de le dire et je me suis empressé de l’accepter.

Quelques mois plus tard, je me retrouvais un soir début février, dans l’Aube, près de Troyes, en compagnie de la troupe des Hommes En Noir.

Les échanges, les rires, le plaisir de se retrouver.

Le suite de la soirée, arrive le moment de ma présentation officielle à la troupe, bien que j’en connaissais une grande partie, les discours du Présichef et du vice président, puis le moment est venu de mes cadeaux de bienvenue, c’était inattendu ; deux t-shirts, un aux couleurs de la troupe pour le membre d’honneur et un aux couleurs de Kodak pour le photographe, offerts à la manière HEN > dans la tronche.

J’ai eu le droit à un petit mot de chaque membre sur le t-shirt Kodak, génial !

Qui sont les Hommes En Noir ?

Les HEN, est une troupe médiévale, qui a vu le jour en 2016, il se reconnaissent dans un slogan simple : ici, on n’aime personne !

Sur les manifestations médiévales, ils font partie de ces troupes qui vous permettent d’en savoir plus sur la vie d’un campement, mais ils organisent aussi des animations pour le public et sont toujours prêts à dresser leur campement pour notre plus grand plaisir.

Comment j’en suis arrivé à prendre 02 t-shirts dans la tronche ?

Je pourrais vous dire que l’histoire a commencé en 2015, quand Ronan, quelqu’un qui a contribué aussi à m’ouvrir des portes dans l’univers médiéval m’a présenté William, mais en vrai, en fouillant dans mes photos de 2014, mon premier marché médiéval de Noël à Provins, proposé par les Gardes de Foire de Champagne, j’ai déjà retrouvé une photo du futur présichef qui me passait sous le nez pendant que je photographiais la troupe Ethnomus qui assurait l’ambiance Place du Châtel à Provins.

Une coïncidence ? 

Après qu’il m’a été présenté en 2015, j’ai eu l’occasion de retrouver les HEN en campement été 2016 pendant les médiévales d’été de Provins et aussi à la fête médiévale de Bois le Roi. Par la suite, nos rencontres ont été plus fréquentes et je suis devenu squatteur officiel de la troupe sur les différents campements.

Cette année, nous n’avons malheureusement pas pu tenir d’assemblée générale, bref, l’occasion rêvée de ressortir le dossier et prendre le temps de partager cette histoire.

Signé le membre d’honneur d’horreur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.